Minghao Dong

[[Born in 1983, in Mongolia, China, Minghao works primarily on paintings but also with engravings and sculpture. In 2009, he set up his workshop in Paris, where he know lives and works. Minghao Dong has had solo exhibitions at the Gallery Tianyi in Dalian in 2008 and Gallery Mona Lisa in Paris in 2015. He has also participated in several collective exhibitions in China and France. ///Né en 1983, à Mongolie Intérieur, Chine, Minghao travaille principalement sur la peinture mais aussi sur la gravure et la sculpture. En 2009, il installe son atelier à Paris. Il vit et travaille désormais à Paris. Minghao Dong a eu des expositions solo à Galerie Tianyi à Dalian en 2008 et à Galerie Mona Lisa à Paris en 2015, et a participé plusieurs expositions collectives en Chine et en France.]] 

The Color Series//La série Couleur

L'homme mélancolique, 60 x 60cm [[self-portrait///auto-portrait]]

L'homme mélancolique, 60 x 60cm [[self-portrait///auto-portrait]]

[[The COLOR series is created from a transformation of a complete picture in pieces (fragments) irregular, by cutting the picture in different areas. The areas of colors are next covered in different order, such that they lose their original relations. Irregular fragments of color automatically compose a new drawing in the brain of the observer. Here, the role of the artist is to achieve the disappearance of the original information by the cutting process. These fragments lead the observer to form new information into his own brain. The artist presents many choices (fragments), but for the observer, there is only an image.

The explosion of information created by mankind leads an infinity of fragments of information. Externally, there are  many possible choices, but in essence, there is no right choice. People do not have the patience to deepen all fragments of information, as people do not have the patience to watch all pieces of color in the table. We view directly skull, flowers, or else a portrait... In fact, we are only a bunch of fragments that are no longer the original information. As images of the skull, flowers, and portrait, they are in fact a metaphor for the existential and metaphysical quest; the outcome of the confrontation of man to his environment.///La série COULEUR est créée à partir d’une transformation d’une image complète en des morceaux( fragments ) irréguliers, en découpant la photo en des zones différentes. Ensuite je couvre les zones de couleurs différentes afin qu’elles perdent leurs relations originales. Des fragments de couleur irréguliers composent automatiquement un nouveau dessin dans le cerveau de l’observateur. Ici, le rôle de l’artiste est de faire disparition de l’information originale par la processus de découpage. Ces fragments amènent l’observateur à former nouvelles informations dans son propre cerveau. L’artiste présente de nombreux choix ( fragments ) aux observateurs, mais pour les observateur, il n’existe qu’une image.
L’explosion d’informations créée par l’humanité amène un nombre infini de fragments d’information. Extérieurement, il y a de nombreux choix possibles, mais par essence, on n’a pas le droit de choisir. Les gens n’ont pas la patience d’approfondir tous les fragments d’information, comme les gens n’ont pas la patience de regarder tous les morceaux de couleur dans le tableau. On découvre directement les crâne, les fleurs, ou bien un portrait, en effet, ils ne sont qu’un tas de fragments qui ne sont plus les informations originales. Quant aux images de ces crâne, fleurs, et portrait, elles sont en fait une métaphore de la quête existentielle et métaphysique issue de la confrontation de l’Homme à son cadre de vie.]]
 

The Meat Series//La série viande

Le boeuf, 100  x 100cm [[oil on canvas///huile sur toile]]

Le boeuf, 100  x 100cm [[oil on canvas///huile sur toile]]

[[The content of this series of paintings are the meats purchased in supermarkets. These are common objects of everyday life,but they are also killing results. We humans, on one side, we affichons civilization on considering the killing and bloody as aphenomenon to be avoided as much as possible. On the other hand, we have the habit of killing results. This is aninteresting contradiction.

I cut the table into small irregular pieces, then I cover the areas of color to interrupt the chromatic transition from meat; they look like abstract pieces by observing closely, and yet they possess the nature of reason in the whole table. I hope to use this means to decorate brightly the beauty of meat, in order to express my uncertain attitude for the killing.///Les contenus de ce série de tableaux sont les viandes achetées dans les supermarchés. Ce sont les objets communs de la vie quotidienne, mais ce sont aussi des résultats de tuerie. Nous les humains, d’un côté, nous affichons la civilisation on considérant la tuerie et le sanglant comme un phénomène à éviter autant que possible. D’autre côté, nous avons l’habitude des résultats de tuerie. Cela est d’une contradiction intéressante.
J’ai découpé le tableau en petites morceaux irrégulières, ensuite je couvre les zones de couleurs pour d’interrompre la transition chromatique de la viande, afin qu’elles ressemblent des morceaux abstraites en observant de localité, et qu’elles possèdent la nature de motif dans l’ensemble de tableau. J’espère d’utiliser cette manière de décorer les viandes pour plus belle plus lumineux, afin d’exprimer mon attitude incertaine pour la tuerie.]]